Le retour à Marseille a été particulièrement agité pour plusieurs joueurs de l’Olympique de Marseille. Après leur victoire contre Le Havre, certains d’entre eux ont été confrontés à des situations dangereuses.

Des joueurs pris pour cible

Suite à leur retour de Normandie, le milieu de terrain Jean Onana et l’attaquant Faris Moumbagna ont été victimes d’une violente tentative de car-jacking aux abords de la Commanderie. Cet événement est survenu seulement quelques heures après le succès des phocéens face au Havre (2-1) en Ligue 1.

OM : une soirée marquée par des incidents de car-jacking

Un troisième joueur concerné

Le journal La Provence rapporte également que le défenseur central Bamo Meïté (22 ans, 16 apparitions en L1 cette saison) a été visé par des malfaiteurs. Heureusement, à l’instar de ses coéquipiers, il a réussi à échapper à cette situation périlleuse.

Une fin de soirée critique

Ces événements auraient pu très mal tourner. C’est grâce à leur réactivité et peut-être une bonne dose de chance que Jean Onana, Faris Moumbagna et Bamo Meïté s’en sont sortis indemnes.

Mesures de sécurité renforcées

Suite à ces incidents, l’Olympique de Marseille prévoit de renforcer les mesures de sécurité pour ses joueurs afin d’éviter de nouvelles tentatives de ce genre. Voici quelques-unes des actions envisagées :

  • Renforcement de la sécurité autour de la Commanderie
  • Accompagnement des joueurs après les matchs
  • Collaboration accrue avec les forces de l’ordre locales

Conclusion

En dépit de cette fin de soirée mouvementée, les joueurs et le club gardent un esprit positif et restent déterminés à poursuivre leurs performances sur le terrain. Ces incidents rappellent aussi l’importance de la sécurité et de la vigilance en dehors des terrains de football.