Les réflexions de Pastore sur les rapports tendus entre Messi et les supporters parisiens

Dans l’univers du football, les légendes ne sont pas toujours épargnées par les critiques et les sifflets. C’est ce qu’a pu constater Lionel Messi, l’ancien attaquant star du Paris Saint-Germain, lorsqu’il a été accueilli par les sifflets du public du Parc des Princes en 2023. Selon Javier Pastore, ancienne gloire du club parisien, la faute de cette mésentente repose en grande partie sur les épaules des supporters français.

Le milieu de terrain argentin, actuellement à l’Inter Miami, attribue les tensions non pas à l’institution du PSG, mais plutôt à la réaction du public français. « Cette situation délicate a été causée plus par les Français que par le club. Le club essaye toujours de se protéger, continuer d’exister et de parvenir à fédérer ses supporters autour de lui. Un club ne se placera jamais du côté d’un joueur, même face à une icône comme Messi, et ce, malgré la reconnaissance mondiale et le talent incontesté de ce dernier.

Pastore poursuit en expliquant que les sifflets peuvent avoir été exacerbés par les résultats de la Coupe du monde, événement durant lequel les émotions nationales sont souvent à vif. La difficulté, selon lui, de plaire au public français réside dans leur exigence et le peu de patience manifestée, même lors des erreurs minimes comme une passe manquée. Cette sévérité, Messi en a fait les frais, tout comme Neymar, a été confronté à une immense déception et des sifflets incroyables de la part des supporters.

Contrairement à ces expériences, Pastore confie avoir été chaleureusement accueilli et aimé par les supporters depuis son arrivée au club, un attachement dont il se sent reconnaissant et parfois même surpris. « Parfois, je ne comprends pas pourquoi ils m’aiment tant », confie avec humilité Pastore dans ses déclarations à La Nación.

Au travers de ces mots, Pastore nous rappelle que derrière les maillots et les trophées, le football est aussi une histoire de cœur et de passion, un langage universel qui unit et divise, mais surtout un sport où le respect et l’admiration doivent perdurer au-delà des compétitions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *