Lors d’une confrontation intense, le Paris Saint-Germain est parvenu à s’imposer temporairement durant les premières 45 minutes de jeu face à Brest, dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de France.

Un démarrage en force pour Brest suivi d’un revirement

Malgré un système ambitieux en 4-4-2 en losange, Brest a démarré fort, mettant rapidement la pression sur la défense parisienne. Les joueurs d’Eric Roy ont multiplié les offensives, faisant vaciller le PSG et concédant les premières chances notables du match. Ce fut d’abord une frappe de Satriano qui ébranla le poteau de Donnarumma, suivi d’un tir de Magnetti que le portier italien parvenait à écarter de son cadre. Toutefois, l’absence de concrétisation allait coûter cher à la formation de Brest.

La riposte du PSG par ses étoiles offensives

Exploitant une erreur de Locko, le PSG changeait le cours du match quand Kylian Mbappé ouvrait le score à la 34e minute, enfonçant sans pitié le gardien Coudert. Peu après, à la 37e minute, c’était au tour de Danilo de capitaliser sur une excellente séquence orchestrée par Dembélé. Le score passait ainsi à 2-0. Le PSG aurait même pu accentuer son avance si l’enroulé de Mbappé ne s’était pas heurté à la barre transversale, et si le centre-tir de Dembélé n’avait pas trouvé le poteau.

Le souvenir du match du 28 janvier dernier, où Brest avait su remonter un déficit de deux buts au Parc, reste vivace. Les espoirs de réitérer un tel exploit restent donc permis pour cette équipe combative.

Nous sommes impatients de voir si Brest parviendra à renverser la situation ou si le Paris Saint-Germain confirmera son avance dans ce match captivant. La seconde période nous réserve certainement son lot de surprises et d’émotions, preuve que la magie de la Coupe de France opère toujours.