Après 90 minutes de jeu, malgré des occasions franches en seconde période, la France et le Portugal se sont neutralisés (0-0) ce vendredi à Hambourg lors des quarts de finale de l’Euro 2024.

Un début de match dominé par la prudence

Sans surprise, le début de match était plutôt calme avec deux équipes soucieuses de contrôler le ballon sans trop se projeter sur le plan offensif. Au fil des minutes, les Portugais confisquaient totalement le cuir, mais sans parvenir à véritablement inquiéter Maignan. Pourtant peu remuants, les Bleus emballaient enfin les débats avec une frappe lointaine d’Hernandez repoussée par Costa. Dans la foulée, le gardien portugais était encore impeccable pour dévier un centre dangereux de Mbappé.

Le Portugal repose sur Leao, la France manque d’occasions franches

En réaction, le Portugal se reposait encore et encore sur Leao, capable d’accélérer face à Koundé mais trop esseulé dans la zone de vérité. Jusqu’à la pause, le rythme était encore particulièrement faible avec deux formations incapables de se procurer la moindre occasion franche.

Euro 2024 : analyse du quart de finale Portugal-France

Une seconde période sans éclat

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie n’évoluait pas avec deux pays inoffensifs. Le match s’animait seulement avec une frayeur pour Mbappé, touché au niveau de son nez en raison d’un ballon reçu en plein visage. A l’heure de jeu, le Portugal se créait enfin la première opportunité de la rencontre, mais Maignan sortait le grand jeu pour remporter son duel devant Fernandes.

  • Maignan arrête une tentative de Fernandes
  • Arrêt devant Vitinha puis Ronaldo
  • Tentatives françaises de Kolo Muani et Camavinga

En réponse, la France était enfin dangereuse mais le tir de Kolo Muani était dévié par Dias avant une frappe trop croisée de Camavinga. Alors que Dembélé trouvait l’équerre sur une tentative lointaine, les Bleus tentaient d’accentuer la pression sur la cage lusitanienne dans les ultimes minutes.

Une prolongation inévitable

Mais jusqu’au bout du temps réglementaire, le score n’évoluait pas avec une prolongation à disputer entre les deux formations. Cette rencontre nous a montré des défenses bien en place, mais aussi un manque d’efficacité offensive qui a empêché les équipes de concrétiser leurs occasions.

Malgré le résultat nul, les deux équipes ont montré de belles qualités et il reste encore beaucoup de football à venir dans cet Euro 2024. L’avenir est prometteur pour ces formations, ce qui promet d’autres matchs palpitants à suivre.